Les insectes xylophages et le bois

Les insectes xylophages sont dangereux pour les constructions et peuvent causer des dégâts majeurs sur un ouvrage en bois. Plusieurs types d’insectes xylophages peuvent être distingués :

1 ) Les insectes à Larves Xylophages (ILX) dont les larves se nourrissent de bois ;
2 ) Les insectes nidificateurs qui recherchent un bois tendre pour y installer leur nid ;
3 ) Les termites qui s’attaquent au bois pour nourrir la colonie.

La présence d’insectes xylophages peut être décelée en observant et regroupant certains indices laissés sur le bois : individus, galeries, orifices d’envol, vermoulure, loges, cordons, etc. Cependant, un non-professionnel ne les détectera généralement qu’à un stade de développement avancé et les identifiera difficilement.

L'ensemble des insectes nuisibles n’est pas présenté ci-dessous, mais seulement les plus répandus. Vous trouverez plus de précisions sur le site expert-bois.fr.

 

1 ) Les Insectes à Larves Xylophages (ILX)

 

Numéro 1 Les œufs des Insectes à Larves Xylophages (ILX) sont pondus par la femelle à l’intérieur du bois.

Numéro 2 Un œuf donne naissance à une larve qui attaque le bois pour se nourrir. Cette larve vit dans le bois, creuse des galeries et rejette de la vermoulure (déjections) qui diffère selon l’insecte.

 

Numéro 3 La nymphe correspond à la dernière transformation de la larve avant de devenir adulte. L’insecte est alors au repos dans une petite loge creusée à cet effet.

 

Numéro 4 Une fois adulte, l’insecte perce le bois pour sortir par un orifice d’envol. Ce stade, durant lequel l’insecte ne se nourrit pas, ne dure en général que quelques semaines et ne sert qu’à la reproduction.

 

Les oeufs
larve de xylophage
Nymphe
adulte xylophage

 

Les petites et grosses Vrillettes

Les Petites Vrillettes (Anobium punctatum) et Grosses Vrillettes (Xestobium rufovillosum) font partie des ILX les plus représentés et s’attaquent aussi bien aux essences feuillues que résineuses.

Bien qu’appartenant à la famille des Coléoptères, l’aspect des dégâts diffère. Par exemple, les orifices d’envol sont ronds chez les deux types de Vrillettes mais le diamètre varie selon l’insecte. La vermoulure est également différente : citriforme pour la Petite Vrillette et lenticulaire pour la Grosse Vrillette.

Petites-vrillettes
Orifice d'envol petite vrillette
Grosse vrillette
Orifice d'envol Grosse vrillette

Le capricorne des maisons

Le Capricorne des maisons (Hylotrupes bajulus) s’attaque quant à lui, uniquement aux bois résineux. Sa larve creuse de grosses galeries de section ovale dans lesquelles s’accumule une vermoulure en forme de tonnelets.

Galerie de Capricorne des maisons
????????????????????????????????????
larve de capricorne des maisons
Larve xylophage de Capricorne des maisons

Le Lyctus

Les Lyctus (Lyctus sp.) sont des ILX s’attaquant principalement aux feuillus, la femelle ayant plus de facilités pour y pondre ses œufs. Leur vermoulure très fine s’apparente à de la fleur de farine et est accumulée de manière très compacte dans les galeries creusées par la larve.

Lyctus
Galerie de Lyctus
Une galerie de Lyctus dans du chêne

Clichés stéréomicroscopiques des vermoulures de Lyctus.

Vermoulure d'insecte xylophage
Vermoulure d'insecte xylophage
Vermoulure d'insecte xylophage
Vermoulure d'insecte xylophage

 

2 ) Les insectes nidificateurs

 

Les insectes appartenant à cette catégorie ne se nourrissent pas du bois mais le creuse de manière à construire un nid pour y pondre ou y vivre. Ils dégradent indifféremment les essences feuillues et résineuses mais recherchent des bois tendres, faciles à découper.

L’Abeille charpentière

L’Abeille charpentière (Xylocopa violacea) fait partie des insectes nidificateurs les plus fréquemment observés. La femelle sonde le bois pour y construire une galerie (environ 10 mm de diamètre) qu’elle va ensuite cloisonner de manière à former plusieurs petites loges dont chacune abrite un œuf.

abeille charpentiere
Abeille charpentière

La Fourmi charpentière

Les Fourmis charpentières (Camponotus sp.) sont également des insectes nidificateurs fréquemment rencontrés qui dégradent le bois pour y construire des galeries dans lesquelles elles vivent.

La Fourmi charpentière

Poteau de bois dégradé

VOUS AVEZ BESOIN D'UN CONSEIL ?
Nos experts sont à votre disposition.